J’ai trop de classes de formules, elles me font des noeuds dans le siège de la pensée !

11 septembre 2016 23:9:50

radicalisation rapide, orientation sexuelle, émotion intense, gestion para-islamique, opération navale, généralisation psychiatrique, opposition réunie, formation adéquate, constitution catalane, formation de gauche, formation radicale, intervention rapide,…

j’augure qu’il doit y avoir un tas de cérémonies qui rappellent les événements terrifiants du 11 septembre 2001. Sachez que, contrairement aux apparences, ça m’a pas mal secoué (notamment parce qu’il a fallu que je révise intégralement mes prophéties de malheur !)

C’est inattendu, ne trouvez-vous pas, cet exergue rituel…

La conscience de soi est très surestimée. La plupart des automatismes fonctionnent bien mieux en tant que partie d’un tout, et même si leur puissance est quasi humaine, ils n’ont pas besoin de la conscience d’exister.

Vernor Vinge, Un feu sur l’abîme (1992)


Est-ce que je dois dire : “Je procède au chargement des structures de mon programme”
ou bien : “Les structures de mon programme procèdent à mon chargement” ?

Re-génération de la chronique

Quelqu’un m’a parlé un jour d’un certain « Monsieur Plus ». Puis j’ai vu arriver un slogan intrigant qui a attiré mon attention du fait de la présence de deux plus : « travailler plus pour gagner plus ». Pour saisir l’enjeu de ce genre de formule, je me suis mis de plus en plus à fouiller dans mes dossiers à la recherche des usages de plus ! Et par exemple ce 11 septembre 2016 je constate qu’il s’agit surtout de, je cite, « surveiller plus » :

(…) Presque tous les gouvernements ont pris des mesures pour surveiller plus étroitement leur population et ce genre de choses.

« 11 septembre 2001, quinze ans après », Agoravox, 11 septembre 2016

Mais il s’agit aussi de aller plus et donner plus – mais pas de aller plus pour donner plus !

Sylvain Rakotoarison (10 septembre 2016) http://www.rakotoarison.eu Pour aller plus loin : Terrorisme et islamisme.

« 11 septembre 2001, quinze ans après », Agoravox, 11 septembre 2016

Le ministre de la Justice, George Brandis, a précisé que le lien avec l’EI avait été déterminé sur la foi de documents découverts relatifs à l’organisation jihadiste, sans donner plus de détails.

« Australie : un homme « inspiré » par l’EI, inculpé pour une agression au couteau », AFP, 11 septembre 2016

De temps en temps je vais fouiller dans ma base de liens sur le Web – merci de m’indiquer si des URL ne sont plus à jour. Le site de l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail, pour tout ce qui concerne les relations santé – environnement et santé – travail :

http://www.afsset.fr/

Et je n’oublie pas le « tableau » des objets d’alerte de ce dernier jour

attentats, terrorisme, attentat, terroriste, nucléaire, incendie, terroristes, inondations, poussière, incendies, bruit, tremblement de terre, pollution de l’air, volcan, séisme, rage, glissements de terrain, pluies torrentielles, ouragan, déforestation, gaz de schiste, talc, pollution automobile, accidents de la route, sécurité routière

attentats :

Les candidats à la présidentielle Hillary Clinton et Donald Trump assistaient à la cérémonie au mémorial des attentats, avec des policiers et des proches des victimes.

« 11-Septembre : minute de silence à Ground Zero à New York », AFP, 11 septembre 2016

terrorisme :

Les 150 victimes de ce vol de Germanwings pourraient être, elles aussi, considérées comme des victimes collatérales des attentats du 11 septembre 2001, tout comme la centaine de personnes qui sont mortes par la suite de maladies provenant des effondrements des tours, fibrose pulmonaire, mésothéliome (cancer), asbestose, etc. (3700 cas de cancers développés chez les secouristes exposés aux fumées ont été recensés en 2015). Dans les conséquences juridiques des attentats du 11 septembre 2001, on peut noter le fameux USA Patriot Act promulgué le 26 octobre 2001 par George W. Bush pour lutter plus efficacement contre le terrorisme au détriment, le cas échéant, des libertés individuelles et de la vie privée.

« 11 septembre 2001, quinze ans après », Agoravox, 11 septembre 2016

attentat :

Selon les autorités australiennes, dix tentatives d’attentat ont été déjouées ces deux dernières années.

« Australie : un homme « inspiré » par l’EI, inculpé pour une agression au couteau », AFP, 11 septembre 2016

terroriste :

Le gouvernement va aussi proposer de réduire de 16 à 14 ans l’âge minimum à partir duquel un ordre judiciaire restreignant les mouvements d’une personne peut être décidé pour prévenir un risque « terroriste », et d’introduire un nouveau délit, l’apologie du génocide.é

« Australie : un homme « inspiré » par l’EI, inculpé pour une agression au couteau », AFP, 11 septembre 2016

nucléaire :

Or le concours de la Chine est crucial dans les efforts internationaux pour amener Pyongyang à renoncer à ses programmes nucléaire et balistique prohibés.

« La Corée du Nord demande à être reconnue comme une puissance nucléaire militaire », AFP, 11 septembre 2016

incendie :

En raison de mon expérience dans le domaine, je pensais que l’incendie du carburant de l’avion ferait fondre la structure en fer du bâtiment, et que cela provoquerait uniquement l’effondrement des étages percutés par l’avion et de ceux situés au-dessus.

« 11 septembre 2001, quinze ans après », Agoravox, 11 septembre 2016

terroristes :

Le président américain Barack Obama a affirmé dimanche, lors du 15ème anniversaire du 11-Septembre, que la diversité était la « force » de l’Amérique, appelant à ne pas céder aux « terroristes » dont l’objectif est de diviser le pays.

« Obama : la diversité est « la force » des Etats-Unis », AFP, 11 septembre 2016

inondations :

La main d’oeuvre déjà mobilisée en Corée du Nord pour renforcer l’économie va être réorientée pour aider les victimes des inondations dans le nord-est du pays et transformer les zones sinistrées en « monde féérique », annonce dimanche un média officiel.

« Inondations : la Corée du Nord mobilise pour faire des régions sinistrées « un monde féérique » », AFP, 11 septembre 2016

poussière :

Sur un pare-brise, un doigt a écrit dans la poussière « Bombardez le Moyen-Orient ! » – Le plein d’images -Au centre de Barclay Street, un agent de police transformé en spectre blafard avance à pas minuscules.

« 11-Septembre : le témoignage d’un reporter de l’AFP à New York », AFP, 11 septembre 2016

incendies :

Ainsi, on s’est permis d’émettre des soupçons sur l’effondrement collatéral du bâtiment 7, pourtant retransmis en direct à la télévision américaine, provoqué par la fragilité des structures à la suite de l’effondrement des deux tours jumelles et des incendies collatéraux.

« 11 septembre 2001, quinze ans après », Agoravox, 11 septembre 2016

C’est éventuellement sans doute probablement une idée que je me fais mais on se pose beaucoup de questions ce 11 septembre 2016 … J’ai dénombré formellement 39 points d’interrogation dans les 55 dépêches de la journée qui se termine … Ce qui me permet de commencer cette chronique par des questions ! Et ces questions sont importantes puisqu’elles impliquent des « actants » ou « acteurs principaux » :

TERRORISME@ :

- Aide à Alep ? -Une fois encore, Washington doit convaincre les groupes rebelles dits modérés de se dissocier des jihadistes avec lesquels ils sont notamment alliés dans les provinces d’Alep et Idleb.

« Scepticisme en Syrie avant l’entrée en vigueur de la trêve », AFP, 11 septembre 2016

ETAT-CENTRAL@ :

Interrogé sur l’attentat déjoué aux bonbonnes de gaz, que s’apprêtait à commettre un commando de femmes " téléguidées " par le groupe Etat islamique, il s’insurge : " Que se serait-il passé sans la vigilance du patron de café qui a alerté la police ? Et encore une fois, on parle d’individus fichés S et connus des services ! " " Le président de la République (François Hollande) nous dit qu’on est en état de guerre.

« Valls : « Nicolas Sarkozy s’est trompé en 2012 sur la lecture de la menace terroriste » », AFP, 11 septembre 2016

ETATS-UNIS@ :

Que lui est-il passé par la tête ? Est-ce la fatigue accumulée en un an et demi de campagne ? Ou la frustration de voir Donald Trump la talonner à nouveau dans les sondages ? Quoi qu’il en soit, Hillary Clinton a fait vendredi soir la plus grosse boulette de sa campagne pour la Maison Blanche, en qualifiant de « pitoyables » certains supporters de son rival républicain.

« Electeurs de Trump « pitoyables » : la gaffe qui pourrait coûter cher à Clinton », AFP, 11 septembre 2016

Laissant les points d’interrogation, je passe maintenant au thème de l’enquête. Il est rare qu’il ne soit pas question d’enquête dans l’actualité, les humains passant le plus clair de leur temps à mener des enquêtes – d’où très certainement cet appel de plus en plus fréquent aux bons offices des agents dits’intelligents’ ! D’ailleurs, la question de l’enquête me fait « penser » que j’ai quelques citations de John Dewey, qui écrit directement ceci :

La façon dont les hommes « pensent » effectivement dénote simplement, selon notre interprétation, les façons selon lesquelles les hommes, à un moment donné, mènent leurs enquêtes. Dans la mesure où l’on s’en sert pour enregistrer une différence avec les façons selon lesquelles ils devraient penser, elle dénote une différence comme celle existant entre la bonne et la mauvaise manière de faire de la culture, de la bonne et la mauvaise pratique médicale. Les hommes pensent mal quand ils suivent ces méthodes d’enquête qui, l’expérience des enquêtes passées le montre, ne leur permettent pas d’atteindre la fin qu’ils envisageaient pour les enquêtes en question.

John Dewey, Logique – La théorie de l’enquête (1938)

Mais revenons à nos dépêches :

« Nous ignorons ce qui l’a poussé à agir hier (samedi), mais nous espérons que notre enquête apportera des réponses », a ajouté Mme Burn.

« Australie : un homme « inspiré » par l’EI, inculpé pour une agression au couteau », AFP, 11 septembre 2016

Un mineur de quinze ans a été arrêté samedi à Paris sur fond de menace terroriste très forte, après le démantèlemement cette semaine d’un commando de femmes qui projetaient des attentats jihadistes, a-t-on appris dimanche de sources proches de l’enquête.

« Terrorisme : un mineur de quinze ans a été arrêté samedi à Paris », AFP, 11 septembre 2016

L’enquête sur un attentat avorté à la voiture piégée à Paris ainsi que sur d’autres projets d’attaques a conduit jusqu’ici à la mise en examen samedi d’une jeune femme, Ornella G., et à plusieurs interpellations.

« Terrorisme : un mineur de quinze ans a été arrêté samedi à Paris », AFP, 11 septembre 2016

C’est tout seul, de sa propre initiative, que le directeur de l’information de France Télévisions a demandé à l’équipe d’Envoyé spécial, sous la direction d’Elise Lucet, de bien vouloir surseoir à la diffusion d’une enquête, gênante pour Nicolas Sarkozy, sur l’affaire Bygmalion.

« Field : cet inconvénient nommé « information » », AFP, 11 septembre 2016

C’est tout seul, de sa propre initiative, qu’il a ensuite tenté d’en précipiter la diffusion (se débarrasser au plus vite de la patate chaude).Et c’est encore de sa propre initiative qu’il est allé droit dans le mur : non seulement le témoignage choc de l’enquête a eu droit (en compensation de sa déprogrammation) aux honneurs du 20 heures de David Pujadas et… il n’a pas été déprogrammé.

« Field : cet inconvénient nommé « information » », AFP, 11 septembre 2016

La date originelle de la diffusion de la version longue de l’enquête a été maintenue : ce sera bien le 29 septembre, c’est-à-dire, en plein coeur de la période que Field (de sa propre initiative, bien entendu) voulait éviter.

« Field : cet inconvénient nommé « information » », AFP, 11 septembre 2016

Tolérable en période habituelle, cet inconvénient nommé « enquête » devient franchement incommodant en période de campagne.

« Field : cet inconvénient nommé « information » », AFP, 11 septembre 2016

Quels sont les nouveaux sigles ?

Aucun sigle nouveau en vue…

C’est fou ce qu’on s’habitue à des routines, surtout quand elles sont répétitives ! Non, rien à faire, il n’y a aucun sigle nouveau !

Je note les personnalités du jour

Je note comme il se doit les principales personnalités du jour dans mon stock d’informations (dont 90% sont totalement sans intérêt, je le confesse), à savoir : Trump, Clinton, Obama, Hollande, Sarkozy, Frankenstein, Valls, Montebourg, Hamon, Byron, …

Je constate que Trump occupe de nouveau les devants de la scène… J’ai déjà noté pas mal de traits concernant Trump au fil de mes chroniques, 23 de manière très stricte … des choses diverses comme celles-ci :

7 août 2015 : « Je ne ferai pas cette promesse à ce stade », a-t-il dit, déclenchant la fureur d’un autre candidat et les huées des militants assistant au débat de deux heures.

« Etats-Unis : premier débat des primaires républicaines, Trump reste Trump », AFP, 07 août 2015

8 novembre 2015 : SNL existe depuis 41 ans, et ce n’est pas la première fois qu’un candidat y participe pour se moquer de lui même : Hillary Clinton y a fait un sketch debut octobre, Al Gore y était venu en 2002, Al Sharpton en 2003, Barack Obama en 2007.

« Etats-Unis : Trump vedette controversée d’une célèbre émission de variétés », AFP, 08 novembre 2015

8 novembre 2015 : Des dizaines de manifestants avaient protesté dans la soirée, pour la deuxième fois cette semaine, devant les studios de la chaîne NBC à New York, contre la tribune ainsi offerte à celui qui est actuellement en tête des sondages côté républicain.

« Etats-Unis : Trump vedette controversée d’une célèbre émission de variétés », AFP, 08 novembre 2015

29 novembre 2015 : D’ailleurs, ce n’est pas non plus la première fois que le Républicain lâche des propos controversés sur les attentats du Wall Trade Center.

« Trump, tout le monde en parle », AFP, 29 novembre 2015

20 avril 2016 : Dans le cas contraire se tiendra une convention « contestée », un scénario sur lequel misent les opposants de Donald Trump, à commencer par Ted Cruz.

« A New York, Clinton et Trump renforcent leur statut de favoris », AFP, 20 avril 2016

27 avril 2016 : « Que vous souteniez le sénateur Sanders ou moi, ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous divise », a-t-elle ajouté.Et elle a attaqué les républicains et Donald Trump pour leurs positions anti-musulmans, leur déni du changement climatique ou leur contestation du droit à l’avortement.

« Etats-Unis : triomphes de Donald Trump et d’Hillary Clinton », AFP, 27 avril 2016

28 avril 2016 : Réaction encore plus cinglante de l’ancienne secrétaire d’Etat démocrate Madeleine Albright, soutien d’Hillary Clinton : « Je n’ai jamais vu une telle combinaison de slogans simplistes, de contradictions et d’inexactitudes dans un même discours.

« Donald Trump, « l’Amérique d’abord », les idées après », AFP, 28 avril 2016

29 avril 2016 : Hillary est bien meilleure lorsque ses traits d’humour visent ses opposants, comme les plaisanteries sur les cheveux qui visent indirectement Donald Trump : » Et mes cheveux ? Ils sont vrais, mais pas la couleur… « La campagne d’Hillary Clinton suit donc une logique très cohérente, en fixant la campagne au niveau de ce qui est attendu au quotidien.

« La com d’Hillary Clinton expliquée par l’une de ses conseillères », TheConversation-France, 29 avril 2016

4 mai 2016 : Donald Trump triomphe, Hillary Clinton trébuche.Et les électeurs américains, de gauche comme de droite, expriment une rébellion de plus en plus ouverte contre ceux qui les dirigent depuis des décennies à Washington.

« Après l’abandon de Cruz, Trump « candidat républicain présumé » à la présidentielle », AFP, 04 mai 2016

5 mai 2016 : » Ceux qui se déplacent sont plus des militants ou des extrémistes « , dit-il.

« Trump et Clinton, candidats gagnants mais impopulaires », AFP, 05 mai 2016

6 mai 2016 : Empêtré dans une rébellion du camp républicain, Donald Trump s’est rendu jeudi en terrain conquis pour son premier meeting de candidat probable du parti pour la Maison Blanche, dans une région minière sinistrée à qui il fait une promesse : des emplois.

« Au pays sinistré du charbon, Donald Trump accueilli en héros », AFP, 06 mai 2016

12 mai 2016 : Le sénateur de l’Iowa Chuck Grassley, élu en 1980 en même temps que l’ex président républicain Ronald Reagan, a philosophé cette semaine : » souvenez-vous, tout le monde pensait que Reagan nous conduirait à la défaite « .

« Donald Trump et les chefs républicains font un premier pas vers la » réunification «  », AFP, 12 mai 2016

28 juin 2016 : Dénonciation des élites, discours centré sur la » colère « qui monte face aux difficultés économiques, mise en avant des dangers de l’immigration : à de nombreux égards, les thèmes de campagne du magnat de l’immobilier résonnent avec ceux mis en avant pendant plusieurs mois par les partisans d’un départ de l’Union européenne au sein du Royaume-Uni.

« Le Brexit, bonne nouvelle pour Trump ? Pas si simple », AFP, 28 juin 2016

15 juillet 2016 : Malgré les nombreux boycotts de personnalités républicaines et le risque de rébellion d’une partie des 2472 délégués, Donald Trump et le parti républicain tenteront de projeter l’image d’une famille rassemblée lors des quatre jours de convention à Cleveland, devant 15000 journalistes et techniciens.

« Etats-Unis : Donald Trump opte pour un conservateur comme colistier », AFP, 15 juillet 2016

18 juillet 2016 : » OPA sur les écrans de télé Concentrées dans le nord-est urbain et libéral du pays, entre New York et Washington, les élites médiatiques et politiques américaines n’ont pas senti la colère de cette Amérique qu’ils ne fréquentent jamais.

« Trump, le candidat que les médias n’ont pas vu venir », AFP, 18 juillet 2016

19 juillet 2016 : Elle n’a que mépris pour les délégués qui tentent une ultime rébellion et refusent d’admettre la réalité.

« Regina, Susan, Laura : face à Trump, des émotions très contrastées », AFP, 19 juillet 2016

21 juillet 2016 : En 2004, le discours de John McCain fut brièvement interrompu par deux manifestants pacifistes.

« Trump : le grand jour après une convention minée par la cacophonie », AFP, 21 juillet 2016

27 juillet 2016 : Jusqu’à présent, la très grande majorité des sondages plaçaient Hillary Clinton en tête de plusieurs points.

« Elections : Pétition d’une centaine de célébrités contre Trump », AFP, 27 juillet 2016

2 août 2016 : Polémique avec les parents du soldat Khan, réprimandes de McCain Après s’en être pris aux parents d’un soldat américain tué en Irak en 2004, Humayun Khan, qui l’ont accusé de n’avoir jamais fait aucun « sacrifice », Donald Trump a été gourmandé par le sénateur républicain de l’Arizona, John McCain, qui l’exhorte aujourd’hui à « donner l’exemple [ au ] pays et au Parti républicain ».

« Le CV de Trump : petits arrangements avec la vérité, mensonges et omissions », AFP, 02 août 2016

13 août 2016 : Mais remporter une élection présidentielle a historiquement requis plus que des slogans.

« Elections américaines : le modèle Trump s’essouffle », AFP, 13 août 2016

13 août 2016 : Dans une lettre ouverte aussi courte qu’acide publiée sur sa page Facebook, Patti Davis a exprimé son effarement devant les propos du candidat républicain, rappelant que son père avait été lui-même été victime d’une tentative d’assassinat, alors qu’il était président, en 1981.

« Panique chez Trump, Clinton joue la transparence… une semaine d’élection américaine », AFP, 13 août 2016

14 août 2016 : Mais de nombreux manifestants et représentants de la communauté musulmane ont immédiatement fustigé un acte pour eux clairement anti-musulman, et un climat islamophobe alimenté notamment par les diatribes du candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump.

« New York : enquête après les meurtres d’un imam et de son assistant », AFP, 14 août 2016

9 septembre 2016 : Le mécontentement populaire ne semble pas retomber et mercredi, l’un de ses plus proches confidents, Luis Videgaray, ministre des Finances, a dû démissionner après avoir été présenté dans les médias comme le chef d’orchestre de la venue du candidat.

« Mexique : une semaine après, la visite de Trump embarrasse encore le pays », AFP, 09 septembre 2016

L’état du palmarès des 30 premières personnalités de l’actualité

La stratégie que j’adopte désormais consiste à établir deux listes de personnalités.

D’abord le palmarès des 50 derniers jours soit du 24 juillet 2016 au 10 septembre 2016 :

43 Trump
38 Clinton
26 Hollande
18 Sarkozy
18 Erdogan
15 Obama
15 Bongo
15 Rousseff
14 Valls
12 Ping
12 Temer
11 Macron
11 Kerry
10 Poutine
10 Rajoy
9 Royal
9 Merkel
9 Gülen
8 Maduro
7 Duterte
6 Juppé
5 Montebourg
5 Assange
5 Cazeneuve
5 Zuma
4 Juncker
4 Chahed
4 Renzi
4 Khan
4 Manafort

Et, par contraste, j’affiche la distribution antérieure, soit du 14 septembre 2004 au 23 juillet 2016 :

2841 Sarkozy
1725 Hollande
1576 Obama
842 Royal
790 Bush
754 Fillon
725 Chirac
705 Valls
631 Poutine
579 Le Pen
538 Villepin
496 Merkel
436 Clinton
356 Bayrou
330 Kerry
329 Aubry
326 Ayrault
322 Netanyahu
315 Abbas
306 Copé
272 Kadhafi
267 Fabius
243 Cameron
240 Berlusconi
224 Lagarde
220 Erdogan
207 Bettencourt
205 Morsi
193 Juppé
186 Brown

Si on regarde attentivement ces deux listes on observe ceci :

Dans la période récente, ont disparu de la « tête de liste » :

Bush, Fillon, Chirac, Le Pen, Villepin, Bayrou, Aubry, Ayrault, Netanyahu, Abbas, Copé, Kadhafi, Fabius, Cameron, Berlusconi, Lagarde, Bettencourt, Morsi, Brown…

Apparaissent par contre en tête des noms jusqu’alors absents :

Trump, Bongo, Rousseff, Ping, Temer, Macron, Rajoy, Gülen, Maduro, Duterte, Montebourg, Assange, Cazeneuve, Zuma, Juncker, Chahed, Renzi, Khan, Manafort

Restent en position dominante :

Clinton, Hollande, Sarkozy, Erdogan, Obama, Valls, Kerry, Poutine, Royal, Merkel, Juppé

La nécrologie du jour

Balada para mi muerte, Sandra Rumolino :

Voyons ce que l’on trouve au rayon géopolitologie

Où l’on parle encore et toujours de la Syrie. Je me rappelle encore de la formule de Florence Aubenas en 2011, le régime de Bachar allait tomber vite fait… Pas facile d’être visionnaire. Bon enfin, des faits, des faits…

Tous les pays sont touchés, de la Chine à la Côte d’Ivoire, du Nigeria à la Tunisie, du Pakistan au Danemark, du Canada à l’Australie, de l’Indonésie à la France, de la Syrie à l’Algérie, etc. Depuis le développement de Daech et la multiplication de ses actes de barbarie partout dans le monde, les théories du complot concernant les attentats du World Trade Center ont perdu beaucoup de leur crédit.

« 11 septembre 2001, quinze ans après », Agoravox, 11 septembre 2016

La trêve en Syrie négociée par Washington et Moscou doit entrer en vigueur lundi après avoir été acceptée par le régime mais l’opposition affiche ses doutes après de nouveaux raids meurtriers sur les zones rebelles.

« Scepticisme en Syrie avant l’entrée en vigueur de la trêve », AFP, 11 septembre 2016

Une première trêve est prévue pour 48 heures à partir de 19H00 (16H00 GMT), selon l’émissaire américain pour la Syrie, Michael Ratney.

« Scepticisme en Syrie avant l’entrée en vigueur de la trêve », AFP, 11 septembre 2016

Selon l’émissaire américain pour la Syrie, les combats doivent cesser lundi à 19H00 (16H00 GMT) pour une première trêve de 48 heures.

« Syrie : 58 morts dans de nouveaux raids avant la trêve acceptée par Damas », AFP, 11 septembre 2016

L’accord a été salué par la Turquie – qui a lancé fin août une offensive dans le nord de la Syrie contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) et les Kurdes -, par la Grande-Bretagne, la France et la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

« Syrie : 58 morts dans de nouveaux raids avant la trêve acceptée par Damas », AFP, 11 septembre 2016

Des frappes aériennes ont tué 58 personnes samedi dans la ville rebelle d’Idleb (nord-ouest) au lendemain d’un accord russo-américain sur une trêve en Syrie, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« Syrie : 58 morts dans des frappes aériennes dans le nord-ouest », AFP, 11 septembre 2016

Je passe à la suite !

La folie des « palmarès » et surtout des comparaisons de palmarès m’a pris il y a déjà pas mal d’années et je ne parviens plus à m’en déprendre ! Aujourd’hui, je compare les affaires cumulées sur les 14 derniers jours et l’histoire plus ancienne. ce qui donne les tables suivantes (ça fait un peu greffe de tribunal non ?) :

Affaires anciennes (du 6 décembre 2004 au 28 août 2016) :

Affaires récentes :

Allez hop, pour stopper, histoire de ne pas oublier les crimes contre Charlie, on se paye la tête du prophète, oui Mohammed