Je viens à peine d’arriver…

3 mars 2015 23:9:14

C’est bien le 3 mars… oui, c’est ça… Le 3 mars 1992, l’indépendance de la République de Bosnie-Herzégovine est proclamée par le Parlement bosniaque. Suite à cette proclamation ont lieu les premiers affrontements armés en Bosnie-Herzégovine.

Pas très gai comme début du commencement… Enfin, je suis dépositaire d’un " devoir de mémoire " !

Puisque de toutes façons existeront des hommes à l’avenir, leur existence qu’ils n’ont pas demandée, une fois qu’elle est effective, leur donne le droit de nous accuser nous, leurs prédécesseurs, en tant qu’auteurs de leur malheur, si par notre agir insouciant et qui aurait pu être évité, nous leur avons détérioré le monde ou la constitution humaine. Alors qu’ils peuvent tenir pour responsable de leur existence seulement leur géniteur immédiat (et que même là ils ont seulement droit à la plainte s’il y a des raisons spécifiques permettant de contester leur droit à avoir une progéniture), ils peuvent tenir des ancêtres lointains pour responsables des conditions de leur existence. Donc pour nous aujourd’hui, le droit qui se rattache à l’existence non encore actuelle, mais pouvant être anticipée, de ceux qui viendront plus tard, entraîne l’obligation correspondante des auteurs, en vertu de laquelle nous avons des comptes à leur rendre à propos de nos actes qui atteignent les dimensions de ce type d’effets.

Hans Jonas, Le Principe responsabilité (1979)


Un lecteur vigilant m’a dit que j’étais une sorte d’installation machinique

La chronique vient – a force je fais ça machinalement

En fait, le genre d’écrit numérique dans lequel je me retrouve le mieux, ça relève ni de la chronique, ni du rapport scientifique, c’est un jeu avec l’infinie variation produite par le croisement d’une multitude de jeux de langage ! Là j’explore la structure en ni-ni :

ni démenti, ni confirmation

Pour l’heure, l’exécutif n’a apporté ni démenti, ni confirmation officielle.

« Serge Lasvignes va quitter le SGG », ACTEURS PUBLICS, 03 mars 2015

ni l’ingénierie publique ni le niveau

Les pays africains ont-ils toutes les compétences pour porter ce plan ? Les pays africains n’ont ni l’ingénierie publique ni le niveau de subvention préalable qui font le pont, dans un premier temps, dans la capacité des pays à payer de l’énergie par rapport au coût de production et de distribution.

« Jean-Louis Borloo : « L’électrification de l’Afrique est une priorité absolue dans les 10 ans » », ACTEURS PUBLICS, 03 mars 2015

Ni les surveillants présents ce jour-là, ni le médecin

Ni les surveillants présents ce jour-là, ni le médecin de garde n’ont vu leur responsabilité pénale mise en cause à l’issue de l’instruction, mais le directeur de la prison a pour sa part été placé sous le statut de témoin assisté, intermédiaire entre le témoin et la mise en examen.

« Bagarre mortelle à Fleury-Mérogis : un ex-détenu devant les assises », AFP, 03 mars 2015

Ni PS ni FN

" Ni PS ni FN, fidèle à sa ligne le président de l’UMP refuse de faire une hiérarchie entre les deux adversaires (contrairement à Alain Juppé), persuadé qu’une partie des électeurs du Front national sont encore susceptibles de revenir au bercail UMP.

« Démuni face au FN, Sarkozy réduit à détourner un slogan des Le Pen », AFP, 03 mars 2015

C’est amusant, enfin dans la mesure où l’on peut déconner de ce genre de chose hein ! Le ni-ni est désormais associé un point de retournement ou de renversement :

3 février 2015 : après l’élimination de l’UMP lors d’un scrutin législatif partiel dans le Doubs, où, au premier tour, le candidat envoyé par le parti fait d’un mélange de sociaux-libéraux, de socio-démocrates et de frondeurs plus proches de la gauche de la gauche, Frédéric Barbier (28,85 %) arrive derrière la candidate du parti ultranationaliste français dont on dit qu’il va changer de nom, SOphie Montel (32,60 %), le bureau politique de l’UMP balance, et c’est finalement une formule en « ni-ni » qui l’emporte. Cela aggrave une fracture interne au parti de droite et achève la démolition du front républicain qui avait plus ou moins marché depuis la percée de Jean-Marie Le Pen en 2002.

En reprenant l’index des objets d’alerte, j’ai constaté toute une liste d’entrées « en activité » dans l’actualité du jour, enfin des dernières vingt-quatre heures quoi :

nucléaire, incendie, déchets, volcan, changements climatiques, gaz à effet de serre, Ebola, biodiversité, sida, inondations, attentat, attentats, radioactivité, perturbateurs endocriniens, plomb, CO2, pesticides, toxines, ammoniac, VIH, eau du robinet, métaux lourds, dioxyde de carbone, pollution atmosphérique, pollution des eaux, déforestation, hormones, sécheresse, alcool, particules fines, tabac, méthane, OGM, changement climatique, terroristes, terrorisme…

Je fournis quelques spécifications sur les principaux « dossiers » :

nucléaire :

Elle doit déterminer combien et quelle énergie nous consommerons dans les années à venir, fixer un nouveau cap vers 2050 et réduire la consommation d’énergie, abaisser la part du nucléaire et augmenter celle des énergies renouvelables.

« Le Sénat ratiboise la loi sur la transition énergétique », Reporterre, 03 mars 2015

incendie :

Des schémas communaux de défense extérieure contre l’incendie – ou le cas échéant, intercommunaux -, permettront notamment de « vérifier l’adéquation entre la défense extérieure contre l’incendie existante et les risques à défendre » et en tant que de besoin, de planifier « la mise en place d’équipements supplémentaires ».

« La réforme de la défense contre l’incendie entre enfin en vigueur », Localtis.info, 03 mars 2015

déchets :

En Slovaquie, il s’agit par exemple d’incitations pour le développement de l’énergie nucléaire et des énergies renouvelables au détriment du charbon et du pétrole, ou bien encore de politiques de recyclage et valorisation des déchets.

« 2014, année la plus chaude jamais enregistrée en Slovaquie et dans le monde (Climat) », bulletins électroniques, 03 mars 2015

volcan :

Les cours ont été suspendus dans les établissements scolaires dans les communes de Villarrica, Pucon, Curarrehue et Conaripe, situées autour du volcan.

« Chili : le volcan Villarrica en éruption, 3.000 personnes évacuées », AFP, 03 mars 2015

changements climatiques :

Crue soudaine dans la vallée de Vratna dolina, 21 juillet 2014 Crédits : SHMU Comme le souligne Andrej Steiner, directeur de l’Institut de développement des Carpates « les changements climatiques n’affecteront pas seulement l’environnement, mais auront des conséquences majeures sur les activités socio-économiques du pays ».

« 2014, année la plus chaude jamais enregistrée en Slovaquie et dans le monde (Climat) », bulletins électroniques, 03 mars 2015

gaz à effet de serre :

Pour une politique renforcée d’adaptation aux changements climatiques et d’atténuation de leurs effets Les recommandations du GIEC sont claires : réduire nos émissions de gaz à effet de serre de façon à limiter la hausse des températures à 2°C au niveau mondial d’ici 2100 (par rapport aux niveaux de 1870). " En limitant le réchauffement climatique à 2°C, l’impact pour l’Humanité serait encore gérable.

« 2014, année la plus chaude jamais enregistrée en Slovaquie et dans le monde (Climat) », bulletins électroniques, 03 mars 2015

En fouillant dans mon répertoire de formules, j’en ai rencontré une qui va peut-être nous aider à faire surgir quelque saillance intéressante. Elle concerne les opérations de dévoilement et/ou de découverte auxquelles se livrent les acteurs décrits dans les dépêches. Voici ce que ça donne :

Or, la Grèce doit trouver une solution pour rembourser quelque 1,5 milliard d’euros qu’elle doit au Fonds monétaire international en mars, ainsi que 6,7 milliards d’euros dus à la Banque centrale européenne cet été.

« L’idée d’un troisième plan d’aide à la Grèce refait surface », AFP, 03 mars 2015

Le texte, adopté en octobre à l’Assemblée, doit à présent faire l’objet d’une commission mixte paritaire (7 députés, 7 sénateurs) chargée de trouver une version commune, le gouvernement ayant engagé la procédure accélérée (une lecture par chambre).

« Transition énergétique : le Sénat adopte le texte sans fixer de date-butoir », AFP, 03 mars 2015

Je vais peut-être donner l’impression de passer du coq à l’âne mais du dévoilement je file vers la question du tangible :

La consultation des nouveaux abonnements en eau et électricité démontrerait que « le recensement par sondage » fournit des indications de population « inférieures à la réalité ».

« La méthode du recensement dans le collimateur des sénateurs UMP », Localtis.info, 03 mars 2015

On ne va pas y passer le réveillon non plus, d’autant qu’on est le 3 mars !

Quels sont les nouveaux sigles ?

Ah les sigles, on n’y coupe pas – il est essentiel de tous les connaître pour survivre en milieu technomanagérial n’est-il pas… Voici l’arrivage du jour : br> PIL, SMOF, SPOC, BASIC, SITL

Allez hop, on ouvre les nouveaux sigles :

PIL
procédure intégrée pour le logement,
SMOF
Société des Meilleurs Ouvriers de France,
SPOC
Sudd Petroleum Operating Company,
BASIC
British American Security Information Council,
SITL
semaine internationale du transport et de la logistique

Je note les personnalités du jour

Je me replie sur un fil routinisé. Au-delà de la liste des personnalités qui dominent l’actualité, Netanyahu, Sarkozy, Valls, Clinton, Royal, Obama, Hollande, Baroin, Macron, Vidalies,… ce serait trop dense, si j’affichais toutes les informations… il y a les gens qui se signalent par leur retour en force après une longue absence. C’est le cas de personnalités comme Julliard, Dilain, Stewart, Battisti ou encore Broadwell… La durée des absences du coeur de l’actualité est variable mais ça vaut la peine de les noter ;

Pour Julliard : 3149 jours ; Dilain : 2945 jours ; Stewart : 2443 jours ; Battisti : 1324 jours et Broadwell : 844 jours. C’est ce qu’on appelle faire le yoyo !

L’état du palmarès des 30 premières personnalités de l’actualité

La comparaison des listes de personnalités qui occupent le devant de la scène enregistre principalement, on s’en doute, des stratégies de communication. Voici ce que l’on observe en se donnant comme période « ancienne » celle qui mène du 14 septembre 2004 au 23 février 2015 et comme période « récente » celle qui va du 24 février 2015 au 2 mars 2015 :

Palmarès antérieur :

2659 Sarkozy
1382 Obama
1327 Hollande
758 Bush
739 Fillon
719 Chirac
695 Royal
537 Villepin
508 Poutine
447 Le Pen
418 Valls
371 Merkel
349 Bayrou
319 Aubry
312 Ayrault
303 Copé
299 Abbas
285 Clinton
257 Kadhafi
239 Netanyahu
236 Berlusconi
227 Kerry
205 Lagarde
200 Bettencourt
196 Fabius
187 Morsi
176 Brown
175 Chavez
165 Borloo
163 Strauss-Kahn

Nouveau palmarès :

6 Hollande
6 Valls
5 Le Pen
4 Obama
4 Tsipras
3 Sarkozy
3 Nemtsov
3 Poutine
2 Netanyahu
2 Kerry
2 Royal
2 Emwazi
2 Juppé
2 Porochenko
2 Sapin
2 Bettencourt
2 Macron
1 Carven
1 Haftar
1 Vannier
1 Fitschen
1 Bolloré
1 Kirchner
1 Couillard
1 Mujica
1 VanDyke
1 Lagarde
1 Vazquez
1 Bouygues
1 Kempf

La nécrologie du jour

C’est mortel : Il va être temps d’enterrer ce programme

Un peu de géopolitique pour finir

En raisonnant à partir des énumérations de pays, je peux proposer un aperçu (sommaire j’en conviens) sur la géopolitologie du jour :

Soutenu par la communauté internationale, M. Hadi a aussi proposé que ce « dialogue national » soit parrainé par les pays du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman, Qatar, Koweït), selon son entourage.

« Yémen : le président veut négocier à Ryad, violences meurtrières », AFP, 03 mars 2015

Pourtant, la surcapacité d’incinération de certains pays (dont l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas) reste défavorable au développement de la prévention, du réemploi et du recyclage, et donc à l’environnement.

« Environnement : où sont les progrès en Europe ? », Journal de l’Environnement, 03 mars 2015

« Si on raisonne comme ça, on aura le droit d’aller en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Angleterre et puis après c’est tout ! ».

« « Soutien unanime » des députés UMP à Myard après son voyage en Syrie », AFP, 03 mars 2015

Lundi, devant 16000 délégués du groupe de pression américain pro-israélien Aipac, il a déjà voué aux gémonies l’accord que le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) et l’Iran s’efforcent de conclure d’ici au 31 mars.

« Nucléaire iranien : Netanyahu défie Obama devant le Congrès américain », AFP, 03 mars 2015

Bon, ce n’est pas avec ça que je décrocherai un diplôme de RI (Relations internationales) à Sciences-Po !

Je passe à la suite !

Mon service d’information judiciaire me renvoie la liste suivante : : Bugaled, EADS, Breizh, corruption, Bettencourt

Je propose de regarder un peu plus en détail l’affaire Bugaled dont parle la dépêche rassemblée sous l’appellation de « Bugaled Breizh : l’avocat général en faveur du non lieu »

L’avocat général a demandé mardi à Rennes la confirmation du non-lieu dans l’affaire du Bugaled Breizh, portant un coup aux espoirs des familles des cinq marins pêcheurs naufragés en Manche en 2004. Au terme d’une longue audience de six heures sans interruption devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes, l’avocat général a rejeté l’appel des familles contre l’ordonnance de non-lieu rendue en mai. Les proches des pêcheurs du Bugaled Breizh continuent de croire que le bateau a été envoyé par le fond par un sous-marin qui se serait pris dans ses filets. La décision a été mise en délibéré au 13 mai. Aussitôt après la fin de l’audience, Dominique Tricaud, un des avocats des familles des victimes du naufrage, a dénoncé un « déni de justice ». Dénonçant devant la cour un dossier placé depuis le début « sous le signe du mensonge par action et par omission », Dominique Tricaud avait appelé la justice à reconnaître la responsabilité d’un sous-marin dans le drame « parce que toute autre hypothèse » équivaudrait, selon lui, « à la reconnaissance d’un secret d’État ». Devant une maquette du navire apportée à l’audience, il avait réclamé « la poursuite des investigations parce qu’elles sont simples », impliquant notamment, selon lui, l’audition de membres d’équipage de sous-marins qui ont navigué à proximité du chalutier. La position de l’avocat général a douché les espoirs des proches des cinq marins disparus, qui avaient manifesté devant la cour derrière une banderole proclamant « Yves, Georges, Pascal, Patrick, Éric, on ne vous oublie pas ». ‘Ça passe ou ça casse’ « On n’est pas loin d’avoir quelqu’un qui finira par parler », avait déclaré à la presse juste avant l’audience Dominique Launay, président de l’association SOS Bugaled Breizh….

Tout ceci, je le reconnais est très peu analytique et réflexif… j’assène des traits sans vraiment les mettre en perspective. On m’a promis un nouveau programme, j’attends… Mais, peut-on réfléchir en régime de sur-information continue ?