Il n'y a pas de science politique, sauf au sens universitaire pour décrire la Constitution du Costa Rica, mais ce n'est pas ça qui nous intéresse. Dans la politique nous avons uniquement de la doxa, c'est-à-dire de l'opinion. Il y a bien sûr des opinions meilleures et des opinions moins bonnes, des opinions qui peuvent être argumentées et des opinions qui ne peuvent pas être argumentées. Mais le débat politique c'est un débat entre opinions. Nous avons l'idée, nous Modernes, qu'il y a des gens qui possèdent une science politique, nous avons aussi l'idée qu'il y a une technicité des affaires politiques et de l'État qui fait que le peuple ne peut pas gérer, ne peut pas gouverner, ne peut pas s'auto-gouverner. Or ces deux idées sont fausses parce que la politique, encore une fois, est une question d'opinions et de jugements (...).

Cornelius Castoriadis, entretien avec Chris Marker (1989)