D'après Darwin, les espèces ne sont pas des entités figées dont les essences naturelles leur auraient été conférées par un Créateur. […] La sélection naturelle n'homogénéise pas les individus d'une espèce. […] De ce fait, la recherche d'une nature et d'un type corporel [de quelque espèce donnée que ce soit] est vaine. De même en va-t-il pour la quête futile d'une « nature humaine ». Là, comme dans tant d'autres domaines, la biologie et les cultural studies se rejoignent fondamentalement.

Daniel Lord Smail, On Deep History and the Brain (2008)