Francis CHATEAURAYNAUD

Francis Chateauraynaud est directeur d'études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris), où il dirige le Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive (GSPR), qu'il a fondé en 2003.

Après des études doctorales engagées au milieu des années 1980, en plein renouvellement de la sociologie française, autour de Luc Boltanski et Bruno Latour, Francis Chateauraynaud explore de multiples voies de recherches à partir de la sociologie pragmatique. Cette ouverture se traduit assez bien par la multiplicité des labels qu’il a donnés à son orientation qu'il a qualifiée tour à tour comme

Vous pouvez consulter sa page personnelle sur le site du GSPR, où vous trouverez la liste de ses principales publications et de ses textes en ligne

Membre fondateur de l'association Doxa, dont il a été le président de 1990 à 2008, Francis Chateauraynaud est co-auteur, avec Jean-Pierre Charriau, des logiciels Prospéro, Marlowe et Tirésias. Le développement de Prospéro a réellement débuté en 1994, après plusieurs années d'essai autour de maquettes et de prototypes alors baptisés "Prothèse" et fortement marqués par la logique des systèmes-experts. Prospéro, dont le nom a été évidemment choisi en référence à La Tempête de Shakespeare commence réellement à voir le jour en 1994, au Centre d'Etudes de l'Emploi, avec lequel collabore à l'époque l'association Doxa. Le développement monte en puissance entre 1995 et 2000, années au cours desquelles Chateauraynaud prend ses marques à l'EHESS où il enseigne comme maître de conférences. Les premières grandes applications sont surtout liées aux travaux sur les alertes et les risques (voir Les Sombres précurseurs, EHESS, 1999) puis se prolongent vers de multiples champs - allant de la guerre du Kosovo aux politiques de la ville, des débats publics aux mouvements de contestation (sans-papiers, usagers de la route, intermittents du spectacle, chercheurs ...). L'histoire des 15 premières années de développement et d'utilisation est racontée dans l'ouvrage éponyme Prospéro. Une technologie littéraire pour les sciences humaines (Paris, Editions du CNRS, 2003) Le logiciel Marlowe naît quant à lui à la fin de l'année 1999 et a été au centre des investissements du chercheur jusqu'en 2004, année où il décide de revenir à la sociologie de terrain, tout en poursuivant l'aventure socio-informatique. Après un séjour scientifique au Canada en 2006, plus précisément au Québec à Montréal (sur invitation de l'UQAM et du CIRST), en compagnie de Jean-Pierre Charriau, la nécessité d'une réécriture de Prospéro s'impose et les premières lignes de code de Prospéro II commencent à tourner sur des machines. A part une application spécialisée pour une convention avec l'AFSSET, devenue depuis ANSES, qui donne naissance au site d'interrogation à distance Marloweb.eu, le développement de Marlowe repasse au second plan. Sa renaissance est annoncée pour 2012 ... année consacrée à Alan Turing par les milieux de l'informatique de recherche ... Marlowe 2. devrait donc faire son apparition très bientôt par ici ...

Pour écrire à Francis Chateauraynaud

Revenir à l'accueil

login

email

mot de passe

Forum

Liens